L'AVARE d'après Molière



D’APRÈS MOLIÈRE

Collège-Lycée

Théâtre d’objets

Compagnie : Compagnie Tàbola Rassa
Durée : 1h15


Si Molière a dépeint un Harpagon vieillissant veillant jalousement sur sa cassette d’or, la compagnie Tàbola rassa choisit d’incarner le personnage de l’avare et tous les membres de sa famille par des robinets et autres ustensiles de plomberie. L'or convoité et caché par Harpagon est devenu de l'eau, ressource rare et précieuse s’il en est. Les personnages sont « à sec », les dialogues voguent sur ce courant loufoque et follement inventif.
Harpagon est un vieux robinet de cuivre, son fils Cléante est chromé et La Flèche, le fidèle serviteur, siphonne la citerne de son maître. Manipulés par deux comédiens qui adaptent gaiement le canevas de Molière, c’est pourtant l’intégralité du texte qui est ici joué.
Les instruments de plomberie prennent brillamment vie pour narrer la tyrannie du vieillard irascible et paranoïaque qui refuse à ses enfants des mariages d’amour et impose à tous les pires supplices au nom de l’eau qu’il conserve dans sa précieuse citerne. Mais un jour, la citerne est trouvée vide…
L'Avare de la Compagnie Tàbola Rassa a été couronnée de multiples prix et jouée de nombreuses fois dans toute l’Europe.

« Au voleur ! Au voleur ! À l’assassin ! Au plombier ! On m’a coupé le tuyau ! On m’a dérobé mon eau ! » Monologue d’Harpagon.

MISE EN SCÈNE : Olivier Benoit

JEU : Olivier Benoit, Alexandre Jean

Mercredi 25 avril à 10h
Jeudi 26 avril 10h et 14h
Vendredi 27 avril 14h
Lundi 30 avril 10h et 14h

Crédit photo : Alain Baczynsky

dossier_avare_cie.pdf Dossier Avare Cie.pdf  (1.42 Mo)